°C-ute Canapé

mercredi 15 février 2012

Des nouvelles


Mon blog est plutôt "muet" ces derniers temps... Et ce n'est pas sans raisons.
Je vais remonter le temps pour vous expliquer au mieux.

Mardi 7 février
Venue de la formatrice de l'iufm. Elle inspecte le cours de mes 6B. Ça se passe plutôt mal, à cause de quelques zozos. On en discute après le cours, je pleure. "Oui, mais je tiens quand même à souligner quelque chose", dit ma tutrice : "Elle tient !" La formatrice rétorque, d'un air sombre : "Récemment, j'ai parlé avec la principale. Elle dit la même chose : elle tient ! A un moment donné, il faut juste se demander : tenir jusqu'à quand ?" Elle a alors essayé de me mettre en conditions d'accepter un renouvellement de stage l'an prochain, dans "un collège plus facile"... J'ai encore pleuré. Elle a ajouté : "***, pense à ta santé : si vraiment ça ne va pas, va chez le médecin."
A force de pleurer, je n'étais pas en état de tenir mon cours d'après. Ma tutrice : "Mais tu n'as pas marqué dans leurs carnets que tu serais à la réunion syndicale ?" Moi : "Mais je suis trop en retard... Je ne voulais pas prendre du retard supplémentaire..." Ma tutrice : "C'est pas une heure qui va changer leur vie. De toutes façons, tu n'es as en état de faire cours. Va les voir et marque-leur un mot dans le carnet." Je vais les voir... mais personne devant ma classe. Je m'étonne. Mais voilà qu'arrive leur prof principale, documentaliste. Je lui dis : "Je cherche les 6F." Elle me répond : "Je leur ai dit : "Bon, aujourd'hui, vous foutez la paix à Mme ***, elle va à la réunion." Décidément, tout le monde veut que j'aille en réunion... Une minute plus tard, j'apprends que les cours de l'après-midi sont banalisés.
Je profite de la banalisation des cours de l'après-midi pour aller à l'aéroport Charles de Gaulles, accueillir les groupes de K-pop chantant au Music Bank, le lendemain. Pour les SNSD, j'ai du attendre très tard. Une amie a eu de la chance : elle a réussi à offrir des macarons à Hyomin des T-ara, car celle-ci est passée super près de nous, sans être vraiment protégée. Mais moi, j'ai pas réussi à en faire de même avec Sunny. T_T Beaucoup plus de protections, et pis quand t'as plusieurs mecs qui gueulent "SUNNY !!!!! JE T'AIIIME !!!" - enfin, perso, je fais pas le poids. +_+ J'ai été dég de voir après que les SNSD avaient eu un coup de cœur pour les macarons durant leur séjour. ^^'

Mercredi 8 février
Bonne journée, globalement, puisqu'il y avait le Music Bank. :)  Juste dégoûtée que les problèmes de micro soient tombés sur les SNSD. ><"

Jeudi 9 février
Je n'ai pas eu le courage de me lever pour aller en formation...

Vendredi 10 février
J'ai pris mon courage à deux mains et j'ai fait cours.

Samedi 11 février
Sisi m'a annoncé qu'elle était revenue de Chine et qu'elle commençait un stage de six mois dans la région. J'en ai profité pour aller boire un verre avec elle. Ça faisait si longtemps qu'on ne s'était pas vues ! J'ai ensuite été voir le deuxième opus de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres avec chouchou. Il était super bien. Dans la journée, j'ai également acheté Irrésistible attraction de Simone Elkeles.

Dimanche 12 février
J'ai été déjeuner chez ma mère. J'ai pleuré sur mon sort, elle a pleuré de me voir pleurer (ça faisait longtemps !) ; enfin, super, quoi ^^'

Lundi 13 février
Je n'ai pas trouvé le courage de me lever pour aller bosser... Je me suis souvenue des mots de la formatrice : "***, pense à ta santé : si vraiment ça ne va pas, va chez le médecin." Alors, je suis allée chez le médecin. Il n'avait pas l'air très étonné de me voir. Il m'a écoutée, puis a finalement dit : "Mais tu sais, Ersilia, ça fait trop longtemps que tu fais comme si tout allait bien." Au vu de ce qu'a dit également une de mes proches, j'étais en état dépressif depuis longtemps, mais elle n'osait pas me le dire jusque là. Avant même de commencer à bosser dans ce collège. J'ai eu pas mal de problèmes familiaux, d'angoisses ("vais-je finir à la rue ?", etc.). De plus, cela fait des années que je n'arrive pas à dormir. Seulement voilà, j'avais comme tout refoulé, et à partir de mardi, je ne sais pas, tout est ressorti d'un coup, tout a explosé. Je suppose qu'il vaut mieux que ça sorte maintenant que dans dix ans. Il y a des moments où je me suis demandée si je n'étais pas dépressive, mais les gens me disaient : "Mais non, tu n'es pas dépressive, la dépression, c'est plus grave, toi tu est juste déprimée". Alors, j'ai fini par le croire. Et quand le médecin m'a dit : "Tu es dépressive" ; j'ai eu comme un choc.
 Je suis arrêtée depuis lundi jusqu'aux vacances. Le médecin a l'air parti pour m'arrêter encore après. Je lui ai dit que ça devrait aller quand même d'ici là, mais il a l'air assez pessimiste... Il m'a mis sous traitement pour que je trouve le sommeil. La nuit de lundi à mardi, j'ai dormi 14h d'affilée ; ça ne m'était pas arrivé depuis des années. D'habitude, mes nuits durent deux heures.

Je voudrais des vacances avec juste lui et moi, mais c'est un fifils à sa maman, que faire ? Il ne veut pas couper la poire en deux. Il me faut de l'amour, de l'amour et rien que de l'amour, c'est tout ce qui peut me sauver ; le médecin l'a dit lui-même. Pour ça, il faut, entre autres, des vacances en couples. Pas uniquement des vacances chez la belle-mère, qui ne m'a acceptée que par défaut...

4 commentaires:

  1. Ouahou et ben à ce que je vois c'est pas la grande forme ! J'espère que ça ira mieux... Je sais ce que c'est que de tout garder et un jour de craquer... ça fait mal ! Et il faut du temps. En plus tu es insomniaque alors j'imagine que les médocs doivent te faire énormément dormir et la journée tu dois te sentir toute crevée. Ne t'inquiète pas, ça passera quand tu auras tout rattraper !
    Prends soin de toi et surtout ménage toi !!!

    RépondreSupprimer
  2. Ooooh je m'inquiétais pour toi en plus ! Courage !!!

    En faite tu étais assise où à music bank ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. :)

      Dans le gradin P, rang 12. ^^

      Supprimer