°C-ute Canapé

samedi 12 mars 2011

Monde misérable


Le séisme et le risque nucléaire au Japon m'ont déprimée à mort.
Et d'une façon générale, je dirais que ce monde en lui-même me déprime à mort.
Des mauvaises nouvelles de tous côtés.
On peut fermer les yeux tant qu'on veut, elles sont toujours là.
La beauté, les rêves, tout disparaît.
Ne restent que la tristesse et le néant.

3 commentaires:

  1. Mandyn'14/03/2011 21:57

    Ah non commence pas hein !
    Même si ya des choses qui vont mal, ya toujours des trucs en plus qui remontent le niveau alors stop.
    (Oui je viens de passer un week end totalement régénérateur chez Papou, donc j'suis peace &love & à fond les ballons :P )

    C'est terrible ce qu'il s'est passé au Japon je te l'accorde , ca m'a foutu un sacré choc aussi.
    Et oui quand tout va bien ,il y aura toujours un truc qui n'ira pas (je sens que ca va pas tarder pour moi...) Seulement en attendant tout va bien. Alors stop la déprime, stop les pensées noires et profites de ta vie tant que ca va .

    Une toulousaine furax.

    RépondreSupprimer
  2. On peut être peace & love, et furax à la fois ? xD
    Ça sert à rien d'être énervée, j'ai toujours été lunatique, tu changeras pas ma nature ; un moment ça va, deux minutes après ça ne va plus, trois minutes plus tard, je suis aux anges ; puis redéprime ; etc.
    En fait, je suis tellement chiante, faut vraiment que Jonathan m'aime pour me supporter lol !
    Et j'avoue que pour le coup, la situation du Japon m'inquiète beaucoup. =(

    RépondreSupprimer
  3. Ah, et je tiens à ajouter que j'ai écrit ça également après avoir vu à quel point le lion est menacé d'extinction, sans parler des abeilles (et des conséquences sur les êtres humains... encore plus de misère et encore plus de guerres....). Alors voilà, ce message, c'était pas tant en rapport avec ma vie en soi qu'avec la vie en général. Ce monde est moche, archi moche, et je suis bien contente de ne pas vouloir d'enfants ; je ne souhaite à personne de naître dans un monde aussi moche. Après, ça ne veut pas dire que je veux mourir, hein ; c'est le grand paradoxe de l'être humain lol L'instinct de survie, je suppose. ^^
    Bizoos

    RépondreSupprimer