°C-ute Canapé

samedi 25 octobre 2014

"La Morte amoureuse et autres nouvelles" de Théophile Gautier


J'ai lu ce livre dans le cadre de mon travail et du challenge Un classique par mois.


Quatrième de couverture
De belles mortes ressuscitent par amour : des portraits, des tapisseries, des momies s'animent soudain pour venir perturber - ou égayer - l'existence d'innocents jeunes gens ; les époques, les morts et les vivants communiquent mystérieusement... Rêve ou réalité ?

Mon avis
Il y a quatre nouvelles fantastiques dans ce recueil. La Cafetière raconte l'aventure d'un jeune homme qui vient loger chez un ami, en Normandie, et qui voit débarquer dans sa chambre, la nuit, les personnages des tableaux de sa chambre. Omphale est une variation sur le même thème, si l'on veut : cette  nouvelle parle d'un jeune homme vient habiter dans le pavillon de son oncle, et que vient visiter la nuit la marquise de T***, qui est représentée sur une des tapisseries du pavillon, déguisée en Omphale. La Morte amoureuse parle d'un jeune homme, qui le jour de son ordination, rencontre une femme, Clarimonde, qui le détourne du chemin de la vertu, de telle façon qu'il se met à mener une double vie. En fait, il s'agit d'une vampire... La nouvelle de Théophile Gautier présente en réalité une conception assez particulière du vampire : Clarimonde pique d'abord sa victime avec une aiguille pour pouvoir en boire le sang. Cela a perturbé mes élèves, semble-t-il, car l'une m'a dit : "Mais madame, ce n'est pas une vampire, ça !" ^^ Enfin, Le Pied de momie est une nouvelle drolatique sur un amateur d'antiquités, qui achète un jour un pied de momie pour maintenir ses livres en place, et qui reçoit le soir la visite de la princesse égyptienne à qui appartenait ce pied.
J'ai beaucoup apprécié ces différentes nouvelles, aussi bien grâce à la plume qu'à l'humour de Gautier. J'ai fait adapter la nouvelle Omphale par les élèves en BD, et j'ai particulièrement apprécié celle d'un élève, qui a vraiment réussi à restituer l'humour de Gautier.

20/20
Coup de cœur

Aucun commentaire:

Publier un commentaire