°C-ute Canapé

samedi 29 novembre 2014

"Le Passeur" de Lois Lowry


J'ai relu ce livre avant d'aller voir son adaptation cinématographique, dans le cadre du challenge Un genre par mois.

Résumé
Le monde dans lequel vit Jonas est bien éloigné du nôtre : une société où la notion d'individu n'existe pas. Plus surprenant encore : ses membres ne ressentent rien. Ni amour ni haine viennent bousculer leur quotidien. Les gens ne meurent pas non plus. Ils sont "élargis". Tout comme le héros de cette histoire – un garçon de douze ans – le jeune lecteur brûlera de savoir ce qui se cache derrière ce terme si obscur.

Mon avis
Avant tout, je tiens à signaler qu'il s'agit d'une relecture. En effet, j'ai d'abord lu ce livre il y a dix ans de cela. Une amie me l'avait offert pour mes 16 ans. A cette époque, je l'avais dévoré et adoré. J'avais un peu peur de m'y replonger. Il n'y a rien de plus angoissant que la relecture d'un livre qui a été un coup de cœur. Fort heureusement, ce coup de cœur fut de nouveau au rendez-vous.
J'ai aimé le fait que l'auteur prenne bien le temps de mettre en place son univers. Cela permet de voir d'autant mieux l'évolution du héros, et cela permet de mettre en parallèle l'apparent caractère paisible de cet univers et son caractère effrayant. A contrario, le film, que j'ai vu depuis ma relecture, a voulu aller trop vite à "l'essentiel", et a fini au bout du compte par perdre de vue ce qui était véritablement essentiel. Tant que Jonas ne découvre pas notre monde, le sien a l'air relativement paisible, étrange certes mais paisible. Cependant, plus notre héros découvre notre monde, plus le sien apparaît dans toute son horreur.
J'ai également aimé le fait que l'auteur ne prenne pas ses jeunes lecteurs pour des idiots. Le style est soigné et très agréable à lire. De plus, je trouve que le livre a une vraie dimension philosophique ; ils proposent vraiment des réflexions intéressantes. C'est tout cela qui m'a permis, dix ans après ma première lecture, d'apprécier toujours autant ce roman.
Enfin, du point de vue des personnages, j'ai apprécié l'évolution de Jonas et j'ai été touchée par le Passeur. Dans le film, ils ont essayé de donner plus d'importance à des personnages très secondaires, de façon à ce qu'il y ait une histoire d'amour et une grande méchante, et j'avoue que cela m'a fortement déplu. A vouloir trop hollywoodiser le roman, ils l'ont complètement dénaturé.
Vous l'aurez donc compris : je vous recommande chaudement le livre, mais je vous enjoins à ignorer le film.

20/20
Coup de cœur !

4 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé ce livre lu il y a deux ans, c'est vraiment une dystopie intéressante et le personnage du Passeur m'avait beaucoup plu. J'aurais aimé voir le film mais si tu dis qu'il est dénaturé, ça me tente déjà moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, évite-le, ça vaut mieux. ^_^

      Supprimer
  2. J'ai encore plus envie de le lire :D
    Encore une fois je ne sais pas par quoi commencer le livre ou le film telle est la question x) je pense voir le film en premier comme ça je serais moins déçue que si je lisais le livre en premier, je passerai mon temps a pester xD
    A bientôt Bisous ! :3

    PS. J'ai signé la pétition de ton collège, bon courage ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, si tu veux voir les deux, mieux vaut commencer par le film, comme ça, tu iras du moins bien vers le must. :)
      Merci encore d'avoir signé la pétition. ;)
      Bizooos !

      Supprimer