°C-ute Canapé

jeudi 12 avril 2012

"Tristan et Iseult" d'un auteur anonyme


Voici une de mes lectures de novembre (non, mais c'est quoi, ce retard de fou ???). Elle entrait dans mon challenge, même si c'était un hasard, car à l'origine je l'ai lu car je l'avais donné à lire à mes 5e D.

Quatrième de couverture
Tristan, preux chevalier, est mandaté par le roi Marc de Cornouilles, son oncle, pour conduire à Tintagel sa future épouse, Iseult la Blonde, fille du roi d'Irlande.
Mais pendant le voyage, une tragique méprise bouleverse le cours de leur existence : ils boivent par erreur un philtre magique destiné à lier ceux qui l'absorbent par un amour indestructible.
Comment les deux amants parviendront-ils à échapper à la colère du roi Marc ? Arriveront-ils à déjouer les pièges que leur tendent leurs puissants ennemis ?

Mon avis
J'ai du lire une version abrégée, car c'est la seule qu'avait le CDI. C'est bien dommage, car je n'aime pas quand c'est abrégé de la sorte... (enfin dans le sens où je me sens un peu frustrée ; certains moments sont juste résumés par les éditeurs) Mais bon, pour cette classe, le livre était déjà bien assez long. ^^' Du reste, j'ai beaucoup aimé. Depuis le temps que je voulais me lancer, c'était vraiment l'occasion. :) C'est une bonne chose de se dire qu'il nous reste plein de chefs-d’œuvre littéraires à découvrir. C'est une quête sans fin, et d'autant plus merveilleuse qu'elle ne sera jamais terminée. On a beau connaître d'avance le dénouement - au cas même où vous auriez vécu dans une grotte toute votre vie, le narrateur vous averti d'emblée que c'est un "conte d'amour et de mort"-, on ne lit pas moins ce roman avec délice. Ça me fait penser qu'il faut à tout prix que je reprenne Erec et Enide de Chrétien de Troyes, où là encore le chevalier est tout amour pour sa dame - à un point scandaleux pour l'époque. Je l'avais partiellement lu pour mes études, mais je n'ai pas encore eu l'occasion de le terminer, c'est dommage.

5/5
Gros coup de cœur 

Le film
Je suis tombée sur le film à la télé, un peu par hasard, peu après avoir donné le roman à lire à mes 5e. Je n'ai pas été bien loin, je dois vous l'avouer. Le film est nettement en-dessous du roman. Je ne vous le conseille donc pas, sauf si vous n'avez vraiment pas envie de lire le roman - ce qui serait dommage -, et que vous puissiez vous contenter d'une réécriture complète et médiocre de cette histoire magnifique... Le réalisateur n'a rien compris à l'esprit du roman, ce qui se perçoit notamment à travers le personnage d'Iseult. Afin de la rendre plus "moderne", il en a fait une rebelle, alors même qu'à l'instar de Tristan, elle défend l'ordre établi. Si elle aime ce chevalier, et se montre ainsi infidèle envers son seigneur et envers la tradition, c'est bien malgré elle.

8 commentaires:

  1. Oh dommage pour le film car je n'ai pas encore lu le livre mais j'ai ADORE le film. C'est même un de ceux que je préfère. J'adore les acteurs principaux et je trouve qu'on ressent bien tout leur amour. Le livre est vraiment meilleur ? Dans ces cas-là OUAHOU :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être que si je n'avais pas lu le livre, je l'aurais aimé, mais là, j'ai trouvé qu'il était à des années lumières de l'esprit du roman. Il veut faire trop moderne, alors que le livre est le reflet d'une époque bien précise, de sa façon de penser et tout. Je te le conseille vraiment, il se lit d'une traite. :)

      Supprimer
    2. Ce qui me dérange c'est qu'on m'a dit que dans le livre en fait Tristan n'est pas amoureux d'Iseult. Il me semble qu'elle lui lance un charme non ou un truc comme ça ? Ce que j'avais adoré dans le film c'est justement cet amour impossible, cette passion inavouable qui les perdra... Mais je lirais le livre pour sûr ^^ (j'arrête pas de marquer partout "Pour sûr" c'est à cause de Bilbo le hobbit ça :p)

      Supprimer
    3. Oulàlà, non, elle ne lui lance rien du tout ; en fait, c'est un accident. ^^ Iseult doit se marier avec le roi Marc, l'oncle de Tristan. La mère d'Iseult a prévu un philtre d'amour, en secret, pour s'assurer que sa fille sera heureuse avec le roi Marc, en les rendant amoureux l'un de l'autre. Mais une servante le fait boire à Tristan et Iseult, en pensant que c'est du vin. Ils deviennent ainsi des amants maudits, tiraillés entre leur amour et leur devoir (un bon chevalier doit être fidèle à son souverain ; une dame doit être fidèle à l'homme que ses parents lui ont choisi). Le philtre était un bon moyen, à l'époque, de parler d'un amour interdit sans scandaliser les lecteurs, car Tristan et Iseult ne sont en rien responsables de ce qui leur arrive.

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup cette histoire, j'ai souvent lu des articles qui en parlaient mais je n'ai jamais lu le livre. Il me faudra donc une version non abrégée!

    Pauline,
    Entre Les Pages : http://areader.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'occasion, je lirai également une version non abrégée. :)

      Supprimer
  3. Un classique ^^ j'ai adoré !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est une très belle histoire :)

      Supprimer