°C-ute Canapé

samedi 16 février 2013

"Clarissa" de Stefan Zweig


C'est le livre que j'avais choisi dans le cadre du Challenge Livra'deux. C'est également un des livres que je devais lire pour mon Challenge ABC.

Résumé
"Le monde entre 1902 et le début de la Seconde Guerre mondiale, vu à travers les yeux d'une femme" : ainsi Stefan Zweig résumait-il le thème de ce roman, entrepris dans les derniers temps de sa vie et retrouvé dans ses archives. Clarissa, fille d'un militaire autrichien, est née en 1894. A l'aube du premier conflit mondial, elle rencontre à Lucerne, en Suisse, un jeune socialiste français, Léonard, qui n'est pas sans évoquer Romain Rolland. La guerre les sépare, mais Clarissa attend un enfant. Dans l'Europe déchirée, en proie à l'hystérie nationaliste, son acceptation de cette maternité va devenir, plus qu'une décision personnelle, un destin et un symbole.
Une œuvre testamentaire où le grand écrivain autrichien résume, de façon poignante, son idéal humaniste et son désespoir.

Mon avis
Du même auteur, j'avais déjà lu Le Joueur d'échecs, que j'avais adoré. J'ai retrouvé dans Clarissa cette plume qui m'avait tant séduite. Moi qui en ai toujours eu un peu ras-le-bol des romans parlant du conflit franco-allemand du début du XXe siècle, je trouve que Clarissa s'en démarque nettement, sans que je sois capable d'expliquer tout à fait le pourquoi du comment. ^^ Mon seul regret est que cette œuvre soit inachevée... Non, mais Zweig, pourquoi t'es mort si jeune ??? Résultat, la fin du roman est assez... crue. On ne saura jamais s'il avait l'intention de l'adoucir ou non. xD Elle ne ferme pas la porte à un happy end, bien qu'elle soit cruelle ; bref, à vous de choisir ! En conclusion, un roman que je vous conseille fortement si vous aimez lire des plumes exceptionnelles, et si vous n'avez pas peur de devoir imaginer par vous-même le fin mot de l'histoire. ^^

Extrait
"A quoi sert ce que nous pensons ? Qui sommes-nous ? Les grands de ce monde disposent de nous comme bon leur semble. Il nous faut attendre. Notre vie ne représente pas beaucoup d'énergie, un peu comme cette cendre qui couvre le sol là-bas. Le moindre souffle de vent l'emporte. Ils ne nous laisseront pas vivre ensemble. Mais nous nous défendons encore."

18/20
Admirable

6 commentaires:

  1. J'ai déjà lue un livre de cet auteur, Marie Antoinette que j'avais beaucoup aimer, et cet un auteur que j'ai envie de découvrir davantage, on m'as dit beaucoup de bien de sa plume et celui ci m'intrigue pas mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à le lire, alors ! :)

      Supprimer
  2. Si j'avoue, ça me fait peur de devoir imaginer la fin... x)
    Je crois que je vais commencer par lire "Le Joueur d'échecs", en plus j'en entend que du bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras autant que moi, alors. ^^

      Supprimer
  3. Une amie me conseille pas mal cet auteur ! Et ton avis me donne encore plus envie..

    A voir ! J'ai vu que mon CDI avait Le joueur d'échec justement !

    Bisous ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à lire "Le Joueur d'échecs" dans ce cas. ^^ Bizoos !

      Supprimer